Optimisation des liens de bas de page pour les moteurs de recherche

Optimisation des liens de bas de page pour les moteurs de recherches

Les concepteurs de la plupart des sites ont tendance à utiliser les bas de page pour construire leurs structures de liens internes. Je n’ai rien contre la pratique de mettre des liens dans le bas de page, je le fais moi-même. Cependant, utiliser cette section comme pierre angulaire pour une stratégie interne d’indexation des pages de contenu est peut-être une erreur. Lisez la suite pour savoir pourquoi.

Taux de clics (CTR) très bas

Le CTR correspond aux nombres de clics sur le lien ou l’annonce, divisés par le nombre d’impressions de la page. Évidemment, étant donné l’emplacement tardif des liens de bas de page, ils ont les derniers éléments visibles d’une page et par conséquent, n’ont pas beaucoup de clics.

Seul le premier lien vers une URL est pris en compte

Très souvent, les liens du bas de page ne sont pas les premiers liens vers une URL. Sachant que seul le mot d’ancrage du premier lien vers une URL est pris en compte, les liens situés en bas de page sont peu enclins à avoir un impact.

Ils peuvent être sous-évalués automatiquement

Dans un article très intéressant à propos des sections ignorées par les moteurs de recherche, Bill Slawski démontre de toute évidence que les moteurs de recherches (Yahoo! dans ce cas précis) peuvent vraisemblablement allouer moins d’importance ou même ignorer complètement des sections entières de site Web. Par exemple avant d’indexer le contenu d’une page le robot pourrait diviser la page entre le contenu, la bare latérale, l’entête et le bas de page, pour ensuite donner plus d’importance à une section ou à une autre.

Une relation peut également être faite entre le lien analysé et le contenu. Est-ce que le lien est pertinent par rapport au contenu de la page, ou même au site entier? La fréquence de changements par rapport au contenu peut également jouer un rôle. Par exemple, les mentions légales d’une page ne changent jamais et les liens d’une bare latérale que rarement.

Trop grande fragmentation du “Link Juice”

Les experts SEO s’entendent, que dépasser une centaine de liens par page est possiblement nuisible. Sachant cela, si une page Web possède déjà de 80 à 100 liens et que nous y ajoutons de 30 à 50 liens supplémentaires dans le bas de page, celle-ci s’expose à une trop grande fragmentation de son “Link Juice”. Le “Juice” passé à chaque lien diminue donc forcément, diminuant du même fait la valeur des liens.

Although we may crawl more than 100 links per page (maybe even many hundreds), we don’t recommend linking to that many because of the dilution of link juice that occurs. Instead, use sub-navigation pages to help ease the link per page burden.

Une perte de temps

Le temps passé à trouver la meilleure façon d’intégrer des liens de bas de page, peux être mieux investi à travailler la structure du site, ou bien à mettre des liens internes dans le contenu pour aider les moteurs de recherche à indexer le site entier.

À votre tour

Quand pensez vous? De quelle façon utilisez-vous les liens de bas de page de votre site?